vignette-3jon

S’informer pour évoluer

Comment dire ça ? Dans la vie de chacun, il arrive un moment où nous sommes percutés par une information qui dément à un certain niveau notre perception de la vérité. Le réflexe normal est de réfuter du revers de la main cette nouvelle information. On appelle ça la dissonance cognitive. C’est connu, chaque humain sur Terre est persuadé qu’il s’est fait enseigner la vérité. Et que tous les autres sont dans le champs ! Que ce soit les musulmans, les américains, les douche bags ou les artistes, tout le monde a la vérité infuse ! Ben pas moi. C’est pour ça que je m’informe, exclusivement sur Internet et par mon expérience personnelle. Quitte à écouter des documentaires qui se contredisent, comme ça, c’est à moi seul de me faire une idée.

C’est là où je veux en venir: Quand tu apprends quelque chose et que tu ne le mets pas en pratique, tu t’empêches d’évoluer. Tu perds ton temps. Exemple: Tu sais que les OGM c’est mauvais pour la santé, achète des aliments bio ! Tu sais qu’une compagnie quelconque exploite des enfants ailleurs dans le monde, cesse d’acheter ses produits ! Faut être conséquent quand on a des principes. Sauf qu’on évolue dans ce processus. Il n’est dit nul part qu’on doit cesser de progresser une fois rendu à 18 ans.

Je vais vous donner l’exemple de la méditation. En tant qu’athée, je n’ai jamais cru en le divin, en Dieu, Satan, le chi, Allah ou Gandalf… Sauf que j’ai eu la modestie de remettre en question mon éducation. Moi, on m’a appris que c’était cave, méditer. J’ai décidé d’essayer, pour me faire ma propre idée. Si ça me fais rien, au moins je SAURAI de source sure. Plus question pour moi de vivre selon un raisonnement imposé. Bien désormais, j’arpente un chemin spirituel et je n’aurais jamais pu croire ça de moi il y à peine deux ans ! Je ne peux plus dire que je suis athée… mais je ne suis pas non plus religieux, je sais que les religions sont des systèmes de contrôle de l’humanité. Ne vous en faites pas, je ne vous casserai pas les oreilles (ou les yeux en fait) avec mon expérience spirituelle sur ce blog, j’utilise seulement cet exemple pour le bien de l’article.

Tu ne peux prétendre connaître la vérité si tu ne l’as pas éprouvé toi-même. Oui, c’est là où je veux en venir ! La vérité, elle est partout, en morceaux, toutes les cultures en ont un brin (à part peut-être les douche-bags mais encore…). C’est comme plusieurs casse-tête avec les pièces mélangées dans une pièce obscure. Bonne chance pour remettre tous les morceaux ensemble à la bonne place. Mais essaye au moins !

Aussi, il ne faut pas avoir peur de se tromper dans nos recherches. C’est normal et on apprend bien plus de nos échecs que de nos réussites. JE REVENDIQUE LE DROIT DE ME TROMPER !!!   Mieux vaut se tromper en essayant de trouver la vérité que d’avoir raison de vivre un mensonge…

par Crapule Création
par Crapule Création

Oui, c’est du travail, la recherche de vérité. Oui, c’est un effort. Mais c’est valorisant et on y prend tellement goût ! Ça en devient même amusant !

Tu dois tester tes connaissances pour savoir si c’est une vérité ou un écran de fumée. Sinon, tu bases ta « vérité » sur les opinions des autres, et souvent leurs opinions sont influencées par leurs intérêts. Aies à coeur ton bien-être et prends en main tes opinions et tes intérêts, sinon d’autres vont le faire pour toi. Évolue ! Sans cesse.

6 thoughts on “S’informer pour évoluer

  1. Gandalf existe par contre :(.
    Donc la logique qu’il est impossible d’avoir peur de l’inconnu puisque on ne peut avoir peur de ce que l’on ne connaît pas se tient.la réalitée est donc que nous avons peur que notre peçeption du connu soit modifier.
    PS:en passant mon chum tu est TRÈS HOT TA GANG AUSSI ,c’est un honneud et un privilège de vous connaître.

Laissez un commentaire